Etonnants Voyageurs 2021: J’ai testé l’édition en ligne

Affiche Etonnants Voyageurs 2021 sur écran

L’an dernier (2020), le festival littéraire Etonnants Voyageurs devait fêter ses trente ans d’existence. Hélas, au lieu du grand raout intercontinental espéré, c’est l’intercovidemental qui a pris le dessus. Privé de dessert. Tout le monde entre ses quatre murs.

Cette année les organisateurs ont fait le choix d’une édition hybride, histoire de ne pas nous laisser dépérir malgré les incertitudes. Grande fan de cette célébration de la culture, j’ai voulu tester la version en ligne d’Etonnants Voyageurs 2021. 

Etonnants Voyageurs 2021 ordinateur

Le fonctionnement d’Etonnants Voyageurs 2021

Gilles Lurton, le maire de Saint Malo où se déroule le festival, avait la volonté de trouver une solution pour permettre à Etonnants Voyageurs de continuer à exister. Dans la conférence de presse pré-festival, il explique qu’après l’annulation de 2020, il craignait un dépérissement de l’évènement. L’équipe municipale et celle d’E.V ont réfléchi à une solution qui puisse être:

  • adaptée à l’actualité pandémique faite d’incertitudes calendaires, de stop-and-go et de règlementations sanitaires. 
  • fidèle à l’esprit Etonnants Voyageurs, fait de foisonnement intellectuel et de convivialité cosmopolite.

Au final, le cru Etonnants Voyageurs 2021 a combiné deux modes

Une partie en ligne,

avec cinquante auteurs invités aux Palais du Grand Large à Saint Malo.

Ils ont participé aux débats animés par Maëtte Chantrel, Jean-Luc Hees, etc. Le public ne pouvait pas y assister, mais tout a été transmis en direct, puis en replay (disponible gratuitement sur le site Etonnants Voyageurs jusqu’au 30 mai). 

Pour l’occasion, l’équipe Etonnants Voyageurs 2021 à créé quatre chaines télévisées pour diffuser les interviews.

  • EV 1 pour le Café Littéraire, animé par M. Chantrel. Elle y reçoit les écrivains venus parler de leur dernier ouvrage. En temps normal, il s’agit vraiment d’un « café ». Le public peut consommer une boisson, assis autour de petits guéridons nappés de blanc, tout en écoutant les débats. Chacun peut aller, venir et revenir à sa guise, la souplesse fait partie du concept. Et la formule a fait souche, imitée un peu partout dans le monde événementiel.
  • EV 2 pour les grands débats, où des auteurs échangent autour d’une thématique prédéfinie (« Nous sommes plus grands que nous », « Migration, notre humanité en question », etc. ). 
  • EV 3 pour la poésie. Animé par Yvon Le Men qui nous emmène dans l’univers trop méconnu des poètes d’hier, d’aujourd’hui, d’ici et d’ailleurs.
  • EV 4 pour les grands entretiens, qui donnent la parole à un auteur précis et nous permettent de le découvrir plus amplement.
Et avec des films accessibles via la plateforme CineCapsule

14 longs métrages ont été sélectionnés, et proposé gratuitement en ligne du 22 au 24 mai.

Voici le trailer de la programmation Etonnants Voyageurs 2021 sur CineCapsule

Une partie en présentiel:

Une exposition d’art postal, est visible  jusqu’au 6 juin 2021 sur les vitres de la Grande Passerelle ( En face de la gare: 2 rue Nicolas Bouvier-35400 Saint Malo). 

Le 23 mai, trois films ont été projetés en avant-première au cinéma Vauban 2 , en présence des réalisateurs.

Des dédicaces ont été organisées dans les librairies malouines durant tout le week-end Etonnants Voyageurs 2021. Le public a pu échanger avec les auteurs invités et se faire signer leurs ouvrages dans cinq établissements:

La Droguerie de Marine  et son antenne jeunesse La Droguerie d’En Face.

Le Porte Plume

La Momie

L’Etagère, dont je vous mets la vidéo du passage à La Grande Librairie.

Mon avis sur Etonnants Voyageurs 2021

« Mieux que rien ».

C’est à dire satisfaite d’assister aux débats de grande qualité qui sont le sel d’Etonnants Voyageurs, et qui chaque fois nourrissent ma culture et ma curiosité. Le « high level » était bien là, derrière l’écran de mon pc. Et j’ai pu boire jusqu’à la lie dans le calice des Belles Lettres.

Les directs commençaient à l’heure pile. La silhouette en clair obscur du Fort National avait de la gueule en toile de fond. Et quand l’orage a grondé au dessus de mon toit, je l’ai entendu en simultané sur l’ordi. Maëtte a même fait une remarque sur le déchainement des éléments. Un petit direct météo en commun avec le festival, qui m’a presque fait croire que j’y étais. 

Mais je n’y étais pas.

Mais ON n’y était pas. Le public, les gens, la foule. Les programmes à griffonner. La chaleur sous les spots, la fatigue des files d’attentes. Les auteurs croisés au hasard d’une rue ou d’un verre en terrasse. Le hasard, justement. La dimension, surtout. L’effervescence, le Mojo, la magie. Il manquait tout cela. 

Un écran 26 pouces, c’est petit. Un festival en ligne, c’est du hors norme mis en bocal. C’est contre nature.

Belle performance technologique et logistique, cependant. Excellente idée que ce format hybride, au vu du contexte pandémique. Le décor familier, les auteurs réunis autour des habituelles petites tables basses, les animateurs de la première heure, ont parfaitement fait le lien entre réel et virtuel.

C’est le genre de visionnage qu’on est heureux de trouver en rattrapage. APRES les festivités. Pour se consoler quand on n’a pas pu assister à un débat, parce qu’il a fallu trancher à vif dans la densité du programme. La nature intrinsèque d’un festival est d’offrir une expérience immersive au public. C’est loin d’être le cas d’Etonnants Voyageurs 2021, mais cependant, c’est mieux que rien. Il y manquait la magie, l’envergure, oui. Mais la richesse  du contenu était bien là, offerte généreusement et gratuitement à tous les navigateurs du web. Mes sens sont frustrés, mon intellect comblé. 

Si je pouvais émettre un vœux…

…ce serait de pouvoir retrouver un festival Etonnants Voyageurs « comme avant ». 

Mon billet en bracelet au poignet. Le catalogue tout  gribouillé dans mon tote bag, et le programme stabiloté, plié en quatre dans une poche. Je me régalerais sur place. Et puis, à mon retour, fourbue mais éblouie, les soirs qui suivent je visionnerais sur mon ordi ce que je n’ai pas pu voir en direct.

Alors je m’endormirais repue, jusqu’à la prochaine édition.

Je sais bien que je ne retrouverai pas le festival « d’avant ». C’est normal, et c’est tant mieux puisque la vie, c’est le mouvement. Etonnants Voyageurs évoluera, s’adaptera comme toujours. Probablement en combinant le meilleurs du passé et le pertinent technologique. Je suis curieuse de découvrir la suite. Rendez-vous en 2022!

Débat Plais du Grand Large Saint Malo sur fond Fort National

Et vous, que pensez-vous de l’édition en ligne d’Etonnants Voyageurs 2021? Laissez-moi vos avis dans les commentaires!

Pour plus de détails sur cet événement littéraire, vous pouvez consulter mon article Étonnants Voyageurs, tout savoir sur le festival