Le Musée Christian Dior à Granville

Affiche Musée Christian Dior

Dans une autre vie je travaillais dans la mode. J’en ai gardé le gout des vêtements, de la couture, des belles matières. Le Musée Christian Dior, à Granville, fait partie de ses petits endroits enchanteurs qui mélangent culture de la mode et paradis botanique.

On peut y découvrir les splendides créations de la maison Dior. Sous vitrine, mais d’assez près pour saisir la subtilité des tissus, la finesse des broderies, l’architecture des robes (pour ceux, comme moi, que les techniques de couture passionnent!). Et bien sûr pour s’immerger dans la féérie haute couture qui nous est habituellement accessible uniquement par écran ou magazine interposé.

Mais pas besoin de raffoler de la mode pour venir au Musée Christian Dior. Le parc est suffisamment enchanteur pour se suffire à lui-même.

Je vous emmène découvrir cette jolie merveille.

Entrée Musée Christian Dior

L’histoire du Musée Christian Dior

Le couturier a passé son enfance dans la villa qui abrite désormais le Musée Christian Dior. Bâtie fin 19ème, ses parents l’ont achetée en 1906. Le père de Christian Dior, industriel de la grande bourgeoisie, dirigeait une entreprise de fabrication d’engrais à Granville. Les affaires marchaient bien, et le petit Christian vécut une enfance idyllique dans la superbe propriété à flanc de falaise.

Madeleine, sa mère, a aménagé le jardin pour en faire un paradis vue sur mer. Elle fit aménager le luxuriant jardin d’hiver, la roseraie surplombant la Manche, le bassin accolé d’une pergola édénique. Christian Dior a lui-même dessiné le plan d’eau et le mobilier de jardin alors qu’il était adolescent. 

Malheureusement la crise de 1929 a ruiné la famille. Période noire, qui a contraint Maurice Dior à vendre la maison peu de temps après le décès de Madeleine. La ville de Granville a acheté Les Rhumbs, et ouvert le parc au public en 1938.

Christian Dior n’est jamais retourné dans cet endroit qu’il considérait comme son « paradis perdu ». La villa restera cependant une de ses principales sources d’inspiration. Le rose du crépi, les fleurs du jardin, influenceront la forme de ses silhouettes, les motifs des broderies, la gamme de ses couleurs.

L’habitation s’appelle « Les Rhumbs », qui est le nom utilisé dans la marine pour désigner les trente-deux sections de la Rose Des Vents. Vous pouvez d’ailleurs en découvrir une sur le sol de la roseraie, faite de mosaïque en camaïeux de bleu.

Les Rhumbs Musée Christian Dior Granville

Visite de la villa Les Rhumbs et du Musée Christian Dior

La villa

La villa est imposante vue de l’extérieur. Pourtant, une fois dedans, elle semble petite. La faute aux multiples pièces étroites, conformes à l’architecture 19ème. Et comme les vitrages sont occultés pour préserver les tissus des rayons UV, cela n’arrange rien. Mais on s’y fait vite.

D’abord la billetterie. Après, on accède au jardin d’hiver dont la rosace en fer forgé donne sur le parc verdoyant. Transition idéale entre l’extérieur exubérant et l’intérieur dans la pénombre. Et on se retrouve dans une bulle intemporelle, qui nous transporte dans l’univers couture et familial de Christian Dior. On arpente la salle de jeu de la fratrie, la chambre de sa sœur, les recoins de grâce qui les ont vus grandir. Des photos de famille, çà et là sur les murs, apportent leur touche intime. Quelques croquis de la main du couturier rappellent qu’ici l’art était quotidien. Et dans les craquements discrets de l’escalier ciré, sous la moquette rouge, on perçoit l’harmonie cossue du passé.

Entrée du Musée Christian Dior Granville
Jardin d'hiver Musée Christian Dior Granville

L’exposition temporaire

Le Musée Christian Dior propose chaque année une exposition dont le sujet est lié à l’œuvre de Dior ou des grands créateurs qui ont travaillé pour l’illustre maison.  

En 2021, « Dior en roses » explore un thème cher au couturier.

  • « Rose » pour la couleur, qu’il associe au temps béni de son enfance. Rose comme le crépi recouvrant les murs de la villa. Ou comme les couvertures de la collection « La Bibliothèque Rose », et des « Petites Filles Modèles » qui ont bercé ses jeunes années. Dans la collection, on retrouve cette tonalité déclinée en nuances pâles juvéniles, ou plus vives, version fourreau de femme fatale.
  • « Rose » comme la fleur, omniprésente dans le jardin depuis toujours. Elle lui a inspiré une infinité de motifs, reproduits sur les robes, les foulards, en bijoux. Elle entre également dans la composition des parfums lancés par la Grande Maison à partir de 1957. Et c’est elle qui inspira la fameuse robe Corolle qui rendit Christian Dior célèbre et lança le New Look.

Celles et ceux qui aiment la mode seront bluffés par la préciosité des broderies, la sophistication des couleurs, le chatoiement calme des splendeurs exposées. Ce sont de véritables œuvres d’architecture textile, à la construction complexe et passionnante à deviner. Pour ma part, j’ai apprécié de pouvoir les approcher d’assez près pour discerner les lignes de coutures et la structure des robes. Curiosité de modéliste, mais qui n’empêche pas la petite fille en moi de se rêver princesse dans cette garde-robe de conte de fée. Nul doute qu’il en aille de même pour vous. 

Vous voulez en savoir plus sur Christian Dior? Cliquez sur ce lien

Rose jardin de Granville Musée Christian Dior

Le jardin

Fan de froufrou ou pas, tout le monde aimera le jardin des Rhumbs. D’autant que si le Musée Christian Dior est payant, le parc, lui, est libre d’accès.

Conçu par Madeleine Dior, passionnée d’art paysager, il a été remanié par l’architecte – paysagiste Guillaume Pellerin dans les années 2000. En créant ce parc, la mère de Christian Dior souhaitait protéger des intempéries la maison située en surplomb de falaise. Elle l’a donc enveloppée d’allées de bambous et charmilles, de massifs touffus, de pergolas gracieuses, d’une ribambelle florale joyeuse.

On marche en suspension au-dessus de la mer, avec au loin Chausey et les Iles anglo-normandes. On respire l’air iodé, et puis celui des roses qui foisonnent. Magique. Il n’y a pas d’autre mot.

Arcades aux pétales blancs, pergolas aux splendides Pierre de Ronsard, rosiers buissons  en massifs veloutés. Et l’écrin de la roseraie magnifique, appuyée sur le mur qui longe le sentier des douaniers. Un plexiglass ouvre la vue sur l’océan, tout en préservant l’espace des vents salins. Au sol, une autre rose : celle des vents, en mosaïques bleutées, hommage aux Rhumbs qui nomment la maison. Et en surplombs, un touchant buste de Monsieur Dior, désormais revenu au paradis de ses origines.

Vue mer jardin Musée Christian Dior Granville
Roseraie avec banc Musée Christian Dior

La Bonne Aventure

La balade dure une heure, mais derrière la villa, les guéridons et chaises aux arabesques en fer forgé du salon de thé invitent à la pause. Alors autant prolonger le plaisir, pour une boisson ou un repas aux allures de micro fête shakespearienne. Les tonnelles entortillées de chèvrefeuille apportent une ombre bienvenue,  la vue est imprenable, on boit son perrier tranche dans un poème végétal.

 L’établissement s’appelle « La Bonne Aventure », car Christian Dior était superstitieux et croyait aux signes du destin. Le sien fut mémorable, et ce fut un plaisir d’en saisir quelques effluves dans le berceau qui l’a vu grandir.

Si vous passez par Granville, n’hésitez pas un instant à visiter ce domaine enchanteur.

Buste parmi les roses Musée Christian Dior
Rose jardin de Granville Musée Christian Dior
Pergola du jardin Musée Christian Dior Granville

Quelques informations pratiques pour visiter le Musée Christian Dior

Le visite du Musée Christian Dior est payante (10€), il faut réserver un créneau horaire via son site web (lien ici, n’hésitez pas à le consulter pour toutes les informations pratiques). Comptez à peu près 45 mn de visite.

Vous pouvez manger sur place dans le salon de thé La Bonne Aventure (du 19 mai au 30 septembre 2021, tous les jours de 10h à 18h30). Mais il vous pouvez profiter des bancs à l’ombre et des recoins adorables pour pique-niquer.

Le parc est accessible gratuitement. Préparez vos appareils photos pour une bonne heure de balade entre fleurs et grand large.

Si vous venez en voiture, un petit parking gratuit est situé juste à l’entrée du jardin. Vous pouvez aussi stationner dans les rues pavillonnaires adjacentes.

Je vous souhaite une excellente visite!

Gros plan rose Musée Christian Dior

Et vous, connaissez-vous Granville et le Musée Christian Dior? N’hésitez pas à partager vos impressions en commentaire.

Pour d’autres idées de balades en France, vous pouvez consulter mes posts 

Un après-midi à St Suliac

Petite randonnée en Bretagne: le Port du Lyvet

Promenade au Mont Saint Michel

Que faire, que voir à Dinan?

A bientôt les Walkers!

 

Laisser un commentaire