L’importance de la créativité

Illustration post créativité-bloc notes et crayon jaune

La créativité peut sembler aussi facultative qu’un sucre dans son capuccino ou qu’une perruque sur Vin Diesel. Etre créatif? En 2021? Alors que la pandémie règne, s’étend, colonise nos forces? N’a-t-on pas mieux à faire que des zentangles choupinous ou des mind-maps format jésus? 

Eh bien non, nous n’avons pas.

La créativité, plus que jamais, est essentielle à notre vie.

Nos vies que nous devons réinventer, adapter, faire évoluer. Depuis toujours, sans doute.  Et depuis mars 2020, en particulier. Tels des marins inexpérimentés, nous naviguons à vue sur une mer d’incertitudes. Vaste, implacable, imprévisible. Depuis des millénaires, cette mer insécure nous porte, nous ballote, nous sustente. Nous noie, de temps en temps. Pourtant nous sommes toujours là. Pour le meilleur ou pour le pire de la planète, mais toujours là.

Créativité. Adaptation. Portés par le flow, emportés par le flux. Les marins et les artistes ont ceci en commun qu’ils savent lire l’univers. Le matelot lit les vagues, il déchiffre les vents. Et selon le message, ajuste son gréement ou reste encore à quai. L’artiste lit son temps, capte la société. Compose avec, ou l’extrapole. L’actualité, ses affres, sont des bans de poissons alléchants. La substance intarissable où il puise pour nourrir son œuvre.

Illustration créativité, voilier et ciel d'orage

Mais nous, pauvres lambdas? Nous qui ne sommes ni capitaines de nos âmes, ni des Ulysse de la psyché? A quoi nous sert la créativité? L’étrange, l’inconfortable, l’encombrante faculté de donner vie à ce qui n’existe pas encore? Ou à ce qui existe déjà, mais invisible dans la gangue de l’inattention? Nous, les bons petits soldats, formatés pour satisfaire les attentes extérieures, qu’est-ce qu’on pourrait en faire? C’est un manteau de prince, sur nos épaules de gueux. Son velours est luisant, son tombé caressant. Inadapté pour les taches ingrates du quotidien trivial. On a déjà assez de souci à survivre. Alors si en plus il faut inventer autre chose que ce qu’on a eu tant de mal à intégrer…

Créativité rangée de portes blanches et jaunes

Pourquoi la créativité est importante?

La créativité est avant tout une façon de penser « ouvert ».

Contrairement au cliché qui l’associe exclusivement au domaine artistique, elle peut s’appliquer partout. Et par tous. Comme un muscle, elle se développe avec un peu d’entrainement.

Dans notre vie quotidienne ou professionnelle, mille petites situations agaçantes ou stressantes sont autant de terreau fertile pour la créativité. Pas eu le temps de faire les courses? Trois mini-ogres qui réclament leur pitance? Concocter avec les restes du placard un diné fignolé, n’est rien d’autre que de la créativité. S’inventer des tenues sophistiquées, puis grunge, puis glamour, puis country, puis kawai, avec les frippes de notre penderie, c’est de la créativité. 

L’esprit agile et l’œil en alerte, au travail nous pouvons générer des nouvelles solutions, des idées différentes. D’ailleurs la créativité fait maintenant partie des soft skills (compétences transversales) les plus recherchées par les recruteurs de cadres.

A titre individuel ou collectif, utiliser notre capacité à inventer des solutions nouvelles avec les moyens du bord et nos connaissances personnelles apporte une résolution féconde des problèmes. Une société composée d’éléments créatifs, dans tous les domaines (ingénierie, agriculture, psychologie, arts, modèles économiques, etc) a beaucoup plus de chances de prospérer qu’un monde ou règnent le musèlement du conformisme et donc l’auto-censure.   

Fluidité vs rigidité. Fantaisie vs automatisme. Curiosité vs obscurantisme. 

 

Petites astuces pour développer sa créativité au quotidien

Puisque la créativité est un muscle, un peu d’entrainement et de motivation transformeront n’importe quel gringalet de l’imaginaire en Jason Momoa du brainstorming. 

A la clé: 

  • Un accroissement de la confiance en soi, puisque nous nous connectons à nos ressources intérieures.
  • Un enrichissement personnel, car nourrir son corps et son esprit est toujours un gain.
  • Un sentiment d’autonomie renforcé, puisqu’on expérimente nos facultés de trouver des solutions sans aide extérieure.
  • Une plus grande facilité dans nos relations sociales, car un esprit ouvert est rarement décontenancé par la différence.

Prêt pour l’entraînement?

Pour commencer, réservez un créneau régulier à la pratique créative dans votre agenda. C’est un petit engagement envers vous-même et votre épanouissement. Et vous y tenir active dans votre cerveau un tas de connexions bénéfiques.

Adonnez-vous à une activité qui vous plait: musique, dessin, danse, écriture, cuisine, bricolage, couture, photo, jardinage, etc. L’important est que vous y soyez actif, que quelque chose « sorte » de vous. Vous stimulez ainsi:

  • votre imagination.
  • les associations d’idées. 
  • votre coordination corps-cerveau.

Entretenez votre curiosité, en lisant des livres et la presse, en visitant des expo (en ligne, mais certaines sont organisées en plein air même pendant les confinements), en vous baladant l’œil à l’affut dans votre périmètre.( Sur ce sujet , vous pouvez consulter mon billet Eloge de la curiosité .)

Faites de l’exercice physique tous les jours. Ou le plus régulièrement possible. Non seulement le sport permet au corps de libérer des endorphines (hormones liées au plaisir) et de la sérotonine (hormones du bonheur), mais il booste notre énergie vitale. Marcher, courir, faire du yoga font partie des activités les plus favorables à la créativité. 

Apprenez de nouvelles matières ou disciplines. Une langue, un art, un sport qui vous est inconnu vous remettra dans la position du novice. Un bon exercice pour la concentration, et aussi pour aborder un sujet sous un angle nouveau. 

La Créativité, c’est établir des connexions.

Relier ensemble nos observations, nos connaissances, nos intuitions, pour en faire émerger de nouvelles combinaisons. C’est une façon d’appréhender le monde équipés de « Pourquoi pas? », de « Et si…? », dont il découle une assurance jubilatoire. Créer n’est pas uniquement produire de l’art. C’est jouer avec tout ce qui est à notre portée, dans tous les domaines de notre vie. C’est expérimenter, c’est essayer, c’est combiner pour voir le résultat. Parfois décevant, parfois révolutionnaire.

Pour le savoir, il faut juste oser se lancer. Alors? Paré pour l’aventure?

Créativité calligraphie jaune

Merci de m’avoir lue. Et vous? Quelle place accordez-vous à la créativité dans votre vie? Je serais heureuse de lire votre avis dans les commentaires. 

 

Pour approfondir le sujet « créativité », voici quelques pistes de lecture (ce post n’est pas sponsorisé, ni affilié) : 

  • « Libérez votre créativité-La bible des artistes » de Julia Cameron (éditions J’ai Lu). LA référence des ouvrages sur la créativité, le premier sur ce thème. Plutôt axé sur le développement personnel et la pratique artistique, avec un programme d’exercices en douze semaines. Très complet et aussi libérateur que le titre l’indique. Pour vous le procurer, vous pouvez cliquer sur ce lien 
  • « La voie du créatif » de Guillaume Lamarre (éditions Pyramid). Ce livre se présente sous forme d’enseignements inspirés par les guides de samouraï. Il est plus orienté vers le domaine professionnel, mais son message peut tout aussi bien inspirer notre quotidien. Pour l’avoir, c’est ici
Livre libérez votre créativité de Julia Cameron
Livre La voie du Créatif de Guillaume Lamarre