Aubusson et la Cité Internationale de la tapisserie

Pancarte Bienvenue à Aubusson

Aubusson. Tout le monde connait ses fameuses tapisseries, et nombreux sont les passionnés d’arts textiles qui font le déplacement dans l’unique but de visiter la Cité Internationale. Elle vaut effectivement le déplacement. Mais, surprise, la ville elle-même est un petit joyau médiéval et méconnu à découvrir absolument. 

Je vous emmène!

Aubusson, cité de la tapisserie.

Cet été, j’ai eu envie d’un road-trip dans la France profonde. Direction la Creuse, loin de la foule covidée et des files d’attente devant les cabanons à glace. Sur la carte, mes yeux sont tombés sur « Aubusson ».  Je me suis juste dit « Tiens, si j’allais voir les tapisseries », et j’ai roulé jusqu’au parking de la Cité Internationale de la Tapisserie.

Un Graal pour les amateurs d’arts du fil, dont je fais partie. Le musée est à la hauteur de sa réputation. 

Au rez-de-chaussée

Place aux couleurs douces et délicates des tapisseries anciennes. La  « Millefleurs  à la Licorne » et ses consœurs XVème ouvrent la danse, toutes en nuances subtilement fanées. Puis viennent les « aristoloches » XVIème, à la sauvagerie surannée. Les séries inspirées de romans à succès du XVIIème. Les galanteries poudrées du XVIIIème. Les tarabiscotteries XIXème. Et enfin, les contemporaines. 

Détail tapisserie Aubusson
Galerie tapisseries anciennes Aubusson

A l’étage

L’exposition temporaire

  •  La Cité de la tapisserie a signé une convention avec le Tolkien Estate  , et s’est engagée à réaliser à Aubusson une série de quatorze tentures et deux tapis, inspiré des illustrations de Tolkien. Et oui, le créateur du « Seigneurs des Anneaux » n’était pas seulement un écrivain de génie. Il a également dessiné et peint tout au long de sa vie. On peut voir les œuvres tissées, issues de ses dessins,  dans une galerie dédiée. Et s’approcher d’assez près pour observer les détails, ou même découvrir l’envers  des  tableaux de fil. 
  • Une autre galerie est consacrée à Hayao Miyazaki , grand dessinateur et réalisateur de films animés (auteur de « Princesse Mononoke », « Mon voisin Totoro », « Le chateau dans les arbres », etc. ). En partenariat avec les studios Ghibli, cinq tapisseries monumentales seront tissées d’après des images de ses films d’animation. La première est en cours de réalisation, et l’ensemble sera terminé en 2023. Ce sont les coulisses du projet qui sont mises en scène actuellement.  Un carton peint qui servira de modèle, des explications sur le choix des images, la projection à l’échelle des futures tapisseries.

Les métiers liés à la tapisserie d’Aubusson

Le reste de l’étage est dédié à l’explication des métiers liés à la réalisation des tapisseries.

Filature, lisse, teinture, carton, ils sont nombreux et méconnus. De nombreux outils et machines sont exposés: métiers à tisser, rouets, objets pour la teinture. Comme pour les tapisseries, on peut s’en approcher, et c’est vraiment un plus. Des vidéos montrent les artisans en action, et nous font réaliser la lenteur et la complexité de cette production.

Tapisserie d'Aubusson Rivendell
Envers tapisserie Rivendell Aubusson
Entrée aux deux tapisseries Aubusson
Coffre à bobines Aubusson
Entrée Cité Internationale de la Tapisserie Aubusson

Je trouve la scénographie réussie, à la fois pédagogique et esthétique. Les salles sont spacieuses, colorées, riches en  documentation. L’art et la technique y sont représenté dans un parfait équilibre. La Cité Internationale de la Tapisserie est à la hauteur de sa réputation, et je ne peux que vous conseiller cette visite passionnante. 

Mais, bonne surprise: la ville d’Aubusson elle-même est un petit trésor!

Aubusson vue de la rive

Aubusson, pleine de charme

Aubusson est la sous-préfecture de la Creuse.

Elle centralise une filière toujours active de métiers liés à la fabrication des tapisseries: filatures, teinturiers, ateliers de tissages, restaurateurs. Ces artisanats d’exception n’existent plus que dans la région, et c’est une vraie chance de passer devant les devantures de leurs boutiques. Pour info, le territoire est classé Patrimoine Immatériel Culturel par l’Unesco. 

C’est une toute petite ville de 3400 habitants, mais qui semble plus grande, sans doute à cause de la faible densité démographique de la Creuse. Après avoir parcouru des kilomètres de champs de blé, de pentes forestières dénués de toute habitation, le contraste agit. 

Quel charme! Les rives de la Creuse , ponctuées d’un petit pont, longent des ruelles pavées de bâtisses du XVIème. Du granit, des colombages, de la verdure, l’ambiance est médiévale et les trottoirs tranquilles. Le centre piétonnier  est animé juste ce qu’il faut de restaurants, bars, boutiques. Le Musée du Carton ressemble à une brocante, l’Office du Tourisme est la Maison du Tapissier. Toutes les rues regorgent de trouvailles photo. 

Ca monte, ça redescend, pour des vues imprenables par-dessus les toits en tuiles. Nos rythmes cardiaques s’affolent autant que l’objectif de nos Canon. On se régale à coup de « Waaaaaaaw! », et puis vient l’heure d’une petite halte sous parasol. Ambrée mousseuse, carnet, stylo sur guéridon bancal. La vie, quoi!

Rue pavée Aubusson
Office du Tourisme Aubusson
Vue Aubusson sur la Creuse
Vue sur les toits d'Aubusson

Vous aimerez Aubusson 

Si vous êtes fan des métiers d’art et de vacances créatives: la ville regorge de petites boutiques d’artisans, et propose de nombreux  stages et ateliers spécialisés. 

Si vous préférez les endroits tranquilles, sans foule, sans embouteillage. Ici les serveurs sont aimables, et on trouve de la place facilement en terrasse. Les parkings sont accessibles et gratuits. Les gens détendus. Pas de queue au Musée, on peut s’émerveiller devant les œuvres aussi longtemps qu’on le souhaite, les photographier, se poser sur un banc, savourer sans stress. 

Si vous avez envie de nature et de culture. Aubusson est autant un voyage dans le patrimoine médiéval que dans l’histoire de l’artisanat d’excellence. C’est aussi une immersion dans la campagne verdoyante . Outre la Cité de la Tapisserie, le coin est un appel aux randonnées à la fraiche en petite montagne, dans un territoire préservé. Certes, ça grimpe un peu, mais le paysage est TELLEMENT TELLEMENT TELLEMENT beau!

Merci de m’avoir lue. J’espère vous avoir communiqué mon enthousiasme pour cette jolie trouvaille qu’est Aubusson. L’avez-vous visitée? 

N’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires.

Pour d’autres informations sur Aubusson, cliquez ici

Vous avez aimé cet article? Vous aimerez peut-être mes autres posts voyage

Le Musée Christian Dior à Granville

Un après-midi à St Suliac

Petite randonnée en Bretagne: le Port du Lyvet

Promenade au Mont Saint Michel

Que faire, que voir à Dinan?

A bientôt les Walkers!

Laisser un commentaire